Sélectionner une page

Il faut environ 50 millisecondes aux utilisateurs pour se faire une opinion sur votre site web et décider s’ils vont rester ou partir. C’est un temps terriblement court pour convaincre votre public que votre site mérite leur attention. Mais ne désespérez pas – nous avons rassemblé 5 erreurs à éviter pour ne pas manquer cette précieuse opportunité. Elles sont assez simples mais cruciales si vous voulez laisser une impression professionnelle et digne de confiance.

Au final, nous vous offrons un bonus : 3 petites modifications de votre site qui peuvent faire une énorme différence.

Erreur n° 1 – Photos et retouches non professionnelles

Rien ne crie plus fort l’amateur que des images de mauvaise qualité sur votre page d’accueil ou votre boutique en ligne. En fait, 67 % des consommateurs mentionnent la qualité de l’image d’un produit comme étant “très importante” dans le choix et l’achat du produit.

Quelques caractéristiques d’une photo non professionnelle :

Images floues ou de taille irrégulière
Images découpées avec des bordures floues
Des couleurs auto-corrigées qui ont l’air fausses
De mauvaises techniques de superposition qui font qu’il est évident que deux images ont été collées ensemble
Les photos de stock qui ressemblent trop à des photos de stock (par exemple, les images génériques qui semblent identiques à beaucoup d’autres)

Vous conviendrez que les images ennuyeuses et les retouches de photos d’amateurs laissent une impression peu professionnelle.

Maintenant, que faire si vous êtes une petite entreprise et que vous ne pouvez pas vous permettre une séance photo professionnelle pour votre site web ou vos produits ? N’ayez crainte ! Voici quatre choses que vous pouvez faire pour que les images de votre site web aient l’air nettes :

Trouvez des images libres de droits étonnantes sur des sites web de stock comme Pixabay ou Unsplash. Cette tactique fera l’affaire si vous avez besoin de photos générales ou d’ambiance ou de quelque chose qui se rapporte à votre produit ou service sans l’afficher directement dans l’image.
Par exemple, si vous êtes un rédacteur indépendant et que vous avez besoin d’une belle image d’en-tête pour votre site web, tapez “Rédacteur indépendant”, “Rédaction informatique” ou d’autres mots clés dans la recherche. Des centaines d’images pertinentes et professionnelles vous seront proposées :

Astuce ! Avant d’utiliser une photo d’archive, lancez une recherche d’images sur Google pour voir si elle n’a pas été trop utilisée sur le web.

Utilisez un logiciel de retouche photo en ligne gratuit comme Canva. Recadrez vos images, faites des collages ou placez du texte dessus. Canva vous propose des mises en page et des dessins prêts à l’emploi.
Faites une séance photo professionnelle…vous-même ! Découvrez comment le faire étape par étape dans cet article.
Utilisez des designs de sites web prêts à l’emploi sur la plateforme Mozello. Facilitez-vous la vie en utilisant des designs de sites web professionnels et des photos de fond qui ont déjà fait leurs preuves. Choisissez simplement la mise en page et l’ambiance qui vous conviennent le mieux et modifiez le texte.

Erreur n°2 – Des images non optimisées qui se chargent lentement

Nous avons clairement indiqué que les images doivent être en haute résolution et nettes pour que votre site web ait un aspect professionnel. Toutefois, ces images de haute qualité peuvent être d’une taille considérable et peuvent ralentir la navigation sur votre site ou dans votre boutique en ligne. C’est encore plus vrai si vous décidez d’ajouter des vidéos, du flash, du son et d’autres graphiques à haute résolution.

47 % des visiteurs d’un site web s’attendent à ce qu’il se charge en moins de 2 secondes, et 40 % disent qu’ils abandonneront un site dont le chargement prend plus de 3 secondes. De plus, un long temps de chargement peut avoir un effet négatif sur votre référencement.

Plus vous avez d’images sur votre site, plus il est crucial de trouver le bon équilibre entre la qualité de l’image et la taille du fichier image.

La solution consiste à utiliser un logiciel de compression pour réduire le poids des images avant de les charger. Tout d’abord, la plupart des logiciels de retouche d’images, dont Photoshop, offrent la possibilité de compresser les photos.

Sinon, essayez l’un de ces outils qui réduisent la taille des fichiers sans perdre la qualité de l’image :

ImageOptim
TinyJPG ou TinyPNG
ShortPixel
Les photos de vos produits doivent avoir une taille maximale de 80 à 150 Ko, et les images des héros de la page d’accueil doivent avoir une taille maximale de 250 à 350 Ko.

Disons que vous avez une image que vous voulez inclure dans votre article de blog, mais qu’elle est un peu trop lourde – 500 KB. Il vous suffit de la télécharger sur l’un des sites de compression d’images et vous obtiendrez une image plus légère sans perte de qualité.

Erreur n° 3 – Mauvaise copie et fautes de grammaire

Rien n’inspire moins confiance dans une marque que la copie défectueuse d’un site web. Même si le produit ou le service n’a rien à voir avec l’écriture ou le langage, le fait de voir des fautes de grammaire peut considérablement gâcher l’impression et la confiance de la marque pour de nombreuses personnes.

Si vous rédigez vous-même les textes de votre site web, partagez-les toujours avec vos amis ou collègues pour vérifier s’ils voient des erreurs. Des outils comme Grammarly peuvent également vous aider à éliminer les fautes de grammaire et les fautes d’orthographe.

Voici une liste des éléments les plus importants de la copie d’un site web (et ce que vous devez savoir à leur sujet) :

Titre – soyez bref, concret et percutant, mais n’exagérez pas. Imaginez que vous parlez à une personne réelle ou à un ami et mettez en évidence ce qui fait la différence de votre produit. Surtout, expliquez clairement ce que vous faites ou vendez et pourquoi les autres devraient s’y intéresser.
Sous-titre – apparaît directement sous le titre pour clarifier votre message. Au lieu de faire l’éloge de votre produit, soulignez ses avantages et sa valeur pour le client. Rendez le sous-titre réalisable – essayez de persuader le lecteur de faire quelque chose, ce qui mène au bouton CTA.
Bouton d’appel à l’action (CTA) – utilisez des phrases courtes (2 à 4 mots) qui attirent l’attention et encouragent l’action. Indiquez exactement ce que la personne obtiendra en cliquant.
Descriptions de produits ou de caractéristiques – expliquez ce que fait le produit, quels sont ses avantages et pourquoi quelqu’un devrait l’acheter. En fonction de la complexité du produit, essayez de faire en sorte que la description soit aussi courte et précise que possible. Pensez à ajouter des listes et à mettre en forme le texte pour une meilleure lisibilité.
Pour tout type de texte que vous écrivez, utilisez des formulations claires, des phrases courtes et des paragraphes. La lisibilité est extrêmement importante en ces temps où la durée d’attention humaine est très courte. Évitez d’écrire de longs titres ou de faire de gros morceaux de texte en gras ou en italique. Par exemple, trouvez-vous ce texte lisible et agréable à l’œil ?

Nous préférons cette mise en page avec un titre, un sous-titre et des points clairs pour que le lecteur saisisse immédiatement les principaux avantages d’un produit. (Au fait, si vous utilisez SiteW pour créer votre site web, vous disposez de nombreuses options de mise en forme pour vos textes).

En outre, n’oubliez pas d’optimiser le texte de votre site web pour les moteurs de recherche – pensez à engager un expert en référencement pour vous aider à obtenir un meilleur classement dans Google. Vous trouverez dans cet article d’autres conseils et formules de rédaction de titres.

Erreur n° 4 – Mauvaise navigation

Même si un site web a un design visuellement attrayant, des photos d’aspect professionnel et des textes soignés, les visiteurs peuvent être frustrés et partir à cause d’une mauvaise navigation.

Quelques exemples de mauvaise navigation :

Noms de section ou catégories peu clairs
Trop d’articles – il est difficile de décider où aller
CTAs manquants
Processus de paiement confus sur votre boutique en ligne
Le site web de Nmg-Group n’est peut-être pas le pire exemple, mais il n’en reste pas moins que, dès le premier regard, on ne sait pas ce que fait l’entreprise et sur quelle section cliquer pour explorer les services qu’elle propose. Il manque également un bouton CTA, ce qui fait qu’on ne sait pas exactement ce que le visiteur du site doit faire.

C’est encore pire lorsqu’un magasin en ligne ne précise pas comment effectuer un achat.

Environ 30 % des clients quittent le site parce que la procédure de paiement est trop longue ou trop compliquée.

Le plus simple est de suivre le processus avec vos amis ou vos clients potentiels et de noter tous les contretemps qu’ils rencontrent en cours de route.

Quelques conseils généraux pour une meilleure navigation sur le site :

Essayez de réduire le nombre d’étapes et de pages que le client doit passer pour effectuer l’achat.
Ne demandez pas au client de remplir trop de champs, mais uniquement les informations nécessaires au traitement de la commande.
Veillez à ce que la barre de navigation et les CTA indiquent clairement ce qui se trouve dans cette section ou ce qui se passera après avoir cliqué sur le bouton.
Veillez à ce que l’accès aux règles d’expédition, à la politique de retour et aux coordonnées du client soit simple.

Erreur n°5 – Le site web est horrible sur le mobile

85 % des utilisateurs s’attendent à ce que le site web d’une entreprise soit aussi beau ou meilleur sur un appareil mobile que dans sa version de bureau. Si l’utilisateur a besoin de pincer et de zoomer l’écran pour visualiser correctement votre site web, il n’a rien à craindre.

De nos jours, tous les sites web doivent être conçus pour les téléphones portables.

Par exemple, Azair.eu est un outil génial pour rechercher des vols bon marché. Cependant, aucune personne saine d’esprit ne peut prendre plaisir à utiliser son site web sur un appareil mobile. Non seulement il ne s’adapte pas à l’écran (ce qui signifie que vous devez tout zoomer), mais il est également difficile d’explorer toutes les options de date et de destination via votre téléphone.

Si vous utilisez Mozello, vous n’avez pas à vous soucier d’une conception adaptée car tous les sites web ou boutiques en ligne créés avec SiteW sont adaptables et prêts à être utilisés sur un appareil mobile. Par exemple, la présentation de votre site web s’adaptera automatiquement et le menu sera transformé en un bouton “Hamburger” pour faciliter la navigation depuis le téléphone ou la tablette.

Bonus : les petites modifications qui font ou défont un site web

Parfois, un petit détail peut donner au site un aspect poli et professionnel. Et souvent, l’absence de ce même détail peut considérablement gâcher l’impression que vous donnez de votre site – et même de votre marque. Veillez à ce que ces modifications de 5 minutes jouent en votre faveur.

Nom de domaine professionnel

Nous voyons encore des sites web avec un nom de domaine qui inclut leur fournisseur de site web. Si vous voulez que votre entreprise soit considérée comme expérimentée et digne de confiance, envisagez d’obtenir un nom de domaine individuel (par exemple, kidzone.com au lieu de kidzone.mozello.com).

Un nom de domaine individuel est déjà inclus dans le plan SiteW Premium. Vous pouvez soit enregistrer un nouveau nom de domaine gratuitement, soit utiliser un autre nom de domaine que vous avez acheté ailleurs.

Un logo représentatif

Vous vous dites peut-être que si mon entreprise est petite, je n’ai pas vraiment besoin d’un logo. Cependant, un logo rend le nom de votre entreprise plus mémorable et sert de symbole visuel qui représente votre entreprise.

Un logo de marque fort aide à convaincre vos nouveaux visiteurs que vous offrez un produit ou un service exceptionnel. Vous pouvez soit engager un designer professionnel pour créer votre logo, soit tenter votre propre chance avec des outils comme Logojoy.

Des couleurs de marque fortes

Soyez réfléchi et prudent lorsque vous choisissez les couleurs de votre marque – les visiteurs de votre site web remarqueront si votre palette de couleurs est incohérente ou s’il y a trop de nuances partout.

En bref, vous devez vous en tenir à 2 ou 3 couleurs maximum lorsque vous créez votre palette de marques. Des outils comme coolors.co peuvent vous aider à choisir les schémas de couleurs qui vous conviennent. De plus, la plateforme SiteW vous permet de choisir parmi plusieurs schémas de couleurs qui s’assemblent parfaitement entre eux et vous pouvez ajuster chacun des éléments séparément si nécessaire.

Vous connaissez maintenant 5 choses à éviter dans la conception et la copie de votre site web afin de laisser une impression professionnelle.

La meilleure nouvelle ?

Vous n’avez pas besoin de consacrer de nombreuses heures ou une grande partie de votre budget pour rendre votre site web présentable. Inscrivez-vous gratuitement à SiteW et nous vous guiderons à travers les étapes de la création d’un site web moderne et fiable.